Ici, on aime

Ici, on aime
Der Artikel wird am Ende des Bestellprozesses zum Download zur Verfügung gestellt.
Recueil de nouvelles
Sofort lieferbar | Lieferzeit: Sofort lieferbar

5,99 €*

Artikel-Nr:
9782823900309
Veröffentl:
2018
Seiten:
52
Autor:
Fabienne Rivayran
eBook Typ:
Adobe Digital Editions
Kopierschutz:
Digital Watermark [Social-DRM]
Sprache:
Französisch
Beschreibung:

L'ineffable de nos emotions enfin mis a nuIl a voulu qu'on aille marcher au bord de l'eau. Tu vois ca ? Dans le sable, les chaussures a la main. Lui, il avait enleve ses chaussettes, roulees en boule dans ses mocassins. On dit mocassins, non ? Il n'y avait pas de lacets. Des pompes, quoi ! Des pompes de vieux. De toutes facons, il est vieux. Tu peux fumer. Ouvre la fenetre. J'ai fini par enlever mes baskets et mes chaussettes. Avant, on a mange dans un petit restaurant, pres du marche. Partout dans la rue des gens avec des paniers. Juste en face du marche. Le nom du restaurant, c'est un prenom. Pierre, Paul ou Jean peut-etre. Au bar, une tapee de types bruns et trapus, ca rigolait fort, certains parlaient en espagnol. A table, des couples, des vieux surtout, et nous. Remarque, on faisait un couple, nous aussi.Un recueil de nouvelles de Fabienne Rivayran ou l'on se rencontre, se raconte, se touche, se desire, se rejoint et s'abandonne.EXTRAIT DE UNE VIE NEUVEDans la chambre rayee de soleil, c'est a peine si les meubles ont entendu les mots. La bouche de la femme est a quelques millimetres de la bouche de l'homme. Leurs ventres se touchent, et leurs cuisses, et leurs mains, nouees depuis hier soir, depuis qu'ils sont arrives dans le petit studio.Ils se sont rencontres chez Gino, a cent metres, un bar brillant comme un phare dans la nuit. Parce qu'il y a de la lumiere, de la musique un peu forte, de larges fenetres qui montrent une petite foule joyeuse, on entre facilement chez Gino.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEAvec une profonde justesse, Fabienne Rivayran nous parle de rencontres, de frolements, de cet envers de soi face aux autres qui jamais n'ose se formuler. - Blog L'ivre de lireDans ce deuxieme recueil, Fabienne reussit avec brio a planter des univers au cA ur de nouvelles revisitant le theme de l'amour. [...] Chacune de ces six tranches de vies dessine en quelques touches, en quelques phrases, parfois en quelques mots, des personnages et une intrigue. De la douceur a la violence brute, Fabienne sait reellement raconter des histoires et camper des ambiances. A PROPOS DE L'AUTEUR Je suis nee et je vis dans le Sud-Ouest. J'ecris des histoires pour fragmenter le monde en mots abordables.
L'ineffable de nos émotions enfin mis à nu


Il a voulu qu'on aille marcher au bord de l'eau. Tu vois ça ? Dans le sable, les chaussures à la main. Lui, il avait enlevé ses chaussettes, roulées en boule dans ses mocassins. On dit mocassins, non ? Il n'y avait pas de lacets. Des pompes, quoi ! Des pompes de vieux. De toutes façons, il est vieux. Tu peux fumer. Ouvre la fenêtre. J'ai fini par enlever mes baskets et mes chaussettes. Avant, on a mangé dans un petit restaurant, près du marché. Partout dans la rue des gens avec des paniers. Juste en face du marché. Le nom du restaurant, c'est un prénom. Pierre, Paul ou Jean peut-être. Au bar, une tapée de types bruns et trapus, ça rigolait fort, certains parlaient en espagnol. À table, des couples, des vieux surtout, et nous. Remarque, on faisait un couple, nous aussi.




Un recueil de nouvelles de Fabienne Rivayran où l'on se rencontre, se raconte, se touche, se désire, se rejoint et s'abandonne.



EXTRAIT DE
UNE VIE NEUVE



Dans la chambre rayée de soleil, c’est à peine si les meubles ont entendu les mots. La bouche de la femme est à quelques millimètres de la bouche de l’homme. Leurs ventres se touchent, et leurs cuisses, et leurs mains, nouées depuis hier soir, depuis qu’ils sont arrivés dans le petit studio.

Ils se sont rencontrés chez Gino, à cent mètres, un bar brillant comme un phare dans la nuit. Parce qu’il y a de la lumière, de la musique un peu forte, de larges fenêtres qui montrent une petite foule joyeuse, on entre facilement chez Gino.



CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE



Avec une profonde justesse, Fabienne Rivayran nous parle de rencontres, de frôlements, de cet envers de soi face aux autres qui jamais n'ose se formuler. -
Blog L'ivre de lire



Dans ce deuxième recueil, Fabienne réussit avec brio à planter des univers au cœur de nouvelles revisitant le thème de l’amour. [...] Chacune de ces six tranches de vies dessine en quelques touches, en quelques phrases, parfois en quelques mots, des personnages et une intrigue. De la douceur à la violence brute, Fabienne sait réellement raconter des histoires et camper des ambiances.



À PROPOS DE L'AUTEUR



« Je suis née et je vis dans le Sud-Ouest. J’écris des histoires pour fragmenter le monde en mots abordables. »

Kunden Rezensionen

Zu diesem Artikel ist noch keine Rezension vorhanden.
Helfen sie anderen Besuchern und verfassen Sie selbst eine Rezension.