Der Artikel wird am Ende des Bestellprozesses zum Download zur Verfügung gestellt.

Le paradoxe environnemental

Dans un contexte de changement incessant, pourquoi rien ne change?
| Lieferzeit:3-5 Tage I
ISBN-13:
9782806633316
Seiten:
198
Autor:
Jean-Luc Roques
eBook Typ:
Adobe Digital Editions
Kopierschutz:
Digital Watermark [Social-DRM]
Sprache:
Französisch
Beschreibung:

Les principes de prevention, de precaution, ou de participation, le developpement durable, les energies renouvelables, le tri selectif, la taxe carbone, l'eco-innovation, voila, parmi tant d'autres, quelques terminologies qui devraient nous rassurer. Elles nous permettront, sans nul doute, de resoudre, assez rapidement, bien des problemes environnementaux actuels. Tout ira bientot pour le mieux dans le meilleur des mondes. Or, que constatons-nous ? Nous restons toujours immerges dans un univers de catastrophes, de pollutions d'origines industrielles, agricoles ou urbaines, de dechets de toutes sortes. Les cataclysmes font de plus en plus de degats sur la nature et sur les hommes. Plus encore, les zones humides s'assechent, les deserts gagnent du terrain, les mers interieures se vident, les recifs coralliens agonisent. Tout cela ne parait donc pas tres rassurant. Le constat de depart est donc assez paradoxal. Pourquoi, malgre les catastrophes environnementales et humaines qui se multiplient et auxquelles tout le monde peut etre confronte, rien ne semble se modifier ou si peu ? Pourquoi, dans un monde ou les appels aux changements sont incessants, les attitudes et les comportements relatifs a l'environnement et a ses problemes ne changent-ils pas veritablement ? Pourquoi nos modes de vie ne se modifient-ils pas ? C'est a ces diverses questions que ce livre se propose de repondre en proposant deux hypotheses originales afin de mettre en evidence les blocages et expliquer cette situation paradoxale. L'une renverra aux fondements de la modernite, a ses formes de rationalite, mais aussi a ses mythes. L'autre portera sur les phenomenes de reterritorialisation et aux obstructions qui en decoulent.
Les principes de prévention, de précaution, ou de participation, le développement durable, les énergies renouvelables, le tri sélectif, la taxe carbone, l’éco-innovation, voilà, parmi tant d’autres, quelques terminologies qui devraient nous rassurer. Elles nous permettront, sans nul doute, de résoudre, assez rapidement, bien des problèmes environnementaux actuels. Tout ira bientôt pour le mieux dans le meilleur des mondes. Or, que constatons-nous ? Nous restons toujours immergés dans un univers de catastrophes, de pollutions d’origines industrielles, agricoles ou urbaines, de déchets de toutes sortes. Les cataclysmes font de plus en plus de dégâts sur la nature et sur les hommes. Plus encore, les zones humides s’assèchent, les déserts gagnent du terrain, les mers intérieures se vident, les récifs coralliens agonisent. Tout cela ne paraît donc pas très rassurant. Le constat de départ est donc assez paradoxal. Pourquoi, malgré les catastrophes environnementales et humaines qui se multiplient et auxquelles tout le monde peut être confronté, rien ne semble se modifier ou si peu ? Pourquoi, dans un monde où les appels aux changements sont incessants, les attitudes et les comportements relatifs à l’environnement et à ses problèmes ne changent-ils pas véritablement ?  Pourquoi nos modes de vie ne se modifient-ils pas ?


C’est à ces diverses questions que ce livre se propose de répondre en proposant deux hypothèses originales afin de mettre en évidence les blocages et expliquer cette situation paradoxale. L’une renverra aux fondements de la modernité, à ses formes de rationalité, mais aussi à ses mythes. L’autre portera sur les phénomènes de reterritorialisation et aux obstructions qui en découlent.