Der Artikel wird am Ende des Bestellprozesses zum Download zur Verfügung gestellt.

Place et statut de la subjectivité dans les sciences sociales

Essai
| Lieferzeit:3-5 Tage I
ISBN-13:
9782806629579
Seiten:
204
Autor:
Gilles Ferréol
eBook Typ:
Adobe Digital Editions
Kopierschutz:
Digital Watermark [Social-DRM]
Sprache:
Französisch
Beschreibung:

Cet ouvrage, fruit d'une etroite collaboration entre enseignants-chercheurs appartenant aux laboratoires GEPECS et C3S, porte sur le statut et la place de la subjectivite dans les sciences sociales. Les contributions retenues, presentees pour la plupart lors d'un colloque interdisciplinaire qui s'est tenu dans les locaux de l'Universite de Paris Descartes le 18 octobre 2012, ont ete regroupees en deux grandes parties. La premiere s'inscrit dans la perspective d'une socio-anthropologie de la connaissance et aborde un certain nombre de questionnements et de discussions critiques ayant trait a la neutralite axiologique et a l'equation personnelle du chercheur, aux processus d'incorporation et aux dynamiques transactionnelles, au syndrome narratif et a la dialectique explication/comprehension. La deuxieme propose des illustrations et des etudes de cas relatives a la pensee de l'autonomie chez Proudhon, a la problematique du sujet chez Castoriadis, Foucault et Taylor ou bien encore aux conflits d'interpretation et aux mobilisations collectives, aux enjeux de l' objectologie et a la culture jeunes.
Cet ouvrage, fruit d’une étroite collaboration entre enseignants-chercheurs appartenant aux laboratoires GEPECS et C3S, porte sur le statut et la place de la subjectivité dans les sciences sociales. Les contributions retenues, présentées pour la plupart lors d’un colloque interdisciplinaire qui s’est tenu dans les locaux de l’Université de Paris Descartes le 18 octobre 2012, ont été regroupées en deux grandes parties. La première s’inscrit dans la perspective d’une socio-anthropologie de la connaissance et aborde un certain nombre de questionnements et de discussions critiques ayant trait à la neutralité axiologique et à l’équation personnelle du chercheur, aux processus d’incorporation et aux dynamiques transactionnelles, au syndrome narratif et à la dialectique explication/compréhension. La deuxième propose des illustrations et des études de cas relatives à la pensée de l’autonomie chez Proudhon, à la problématique du sujet chez Castoriadis, Foucault et Taylor ou bien encore aux conflits d’interprétation et aux mobilisations collectives, aux enjeux de l’« objectologie » et à la culture jeunes.