Der Artikel wird am Ende des Bestellprozesses zum Download zur Verfügung gestellt.

Les avatars du christianisme en bandes dessinées

Essai
Sofort lieferbar | Lieferzeit: Sofort lieferbar I
ISBN-13:
9782806628930
Seiten:
284
Autor:
René Nouailhat
eBook Typ:
Adobe Digital Editions
Kopierschutz:
Digital Watermark [Social-DRM]
Sprache:
Französisch
Beschreibung:

La bande dessinee confessionnelle franco-belge est issue de la pastorale de la jeunesse des annees 1930-40. Elle a donne ses codes a l'illustration de l'univers symbolique religieux. Les hebdomadaires Spirou et Tintin sont nes dans ce contexte. Les recits catho-laiques des annees 50 en ont prolonge les modeles. Les productions qui ont fait evenement dans les decennies traduisent les transgressions et les ruptures qui ont bouleverse le rapport au religieux dans les annees 1960-90, avec la contestation libertaire de l'heritage chretien, le delitement de l'institue catholique et la critique des representations venue de l'expression religieuse elle-meme. La BD illustre ce phenomene de facon spectaculaire. Le grand retour des dieux et du divin dans les recits dessines de la fin du siecle dernier et les questionnements identitaires des annees 2000 marquent de nouvelles postures a l'egard des religions. Ils ravivent les interrogations sur le mystere de l'existence, la fonction de l'imaginaire et la maniere d'en traiter, par l'image qui ouvre a un au-dela d'elle-meme et par le texte qui en accompagne l'intelligibilite et le sens. Ce parcours sur pres d'un siecle de bandes dessinees montre aussi que, dans un champ culturel secularise, les references au christianisme restent privilegiees. Ses avatars, si eclates et recomposes soient-ils, stimulent encore la creativite du neuvieme art.
La bande dessinée confessionnelle franco-belge est issue de la pastorale de la jeunesse des années 1930-40. Elle a donné ses codes à l’illustration de l’univers symbolique religieux. Les hebdomadaires Spirou et Tintin sont nés dans ce contexte. Les récits catho-laïques des années 50 en ont prolongé les modèles. Les productions qui ont fait événement dans les décennies traduisent les transgressions et les ruptures qui ont bouleversé le rapport au religieux dans les années 1960-90, avec la contestation libertaire de l’héritage chrétien, le délitement de l’institué catholique et la critique des représentations venue de l’expression religieuse elle-même. La BD illustre ce phénomène de façon spectaculaire. Le grand retour des dieux et du divin dans les récits dessinés de la fin du siècle dernier et les questionnements identitaires des années 2000 marquent de nouvelles postures à l’égard des religions. Ils ravivent les interrogations sur le mystère de l’existence, la fonction de l’imaginaire et la manière d’en traiter, par l’image qui ouvre à un au-delà d’elle-même et par le texte qui en accompagne l’intelligibilité et le sens. Ce parcours sur près d’un siècle de bandes dessinées montre aussi que, dans un champ culturel sécularisé, les références au christianisme restent privilégiées. Ses avatars, si éclatés et recomposés soient-ils, stimulent encore la créativité du neuvième art.