Der Artikel wird am Ende des Bestellprozesses zum Download zur Verfügung gestellt.

De l'usage du placebo dans l'art de guérir

Médecine au quotidien
| Lieferzeit:3-5 Tage I
ISBN-13:
9782806628756
Seiten:
88
Autor:
Jean-Louis Vanherweghem
eBook Typ:
Adobe Digital Editions
Kopierschutz:
Digital Watermark [Social-DRM]
Sprache:
Französisch
Beschreibung:

Illusion partagee, mensonge qui guerit, etalon-or de la medecine factuelle, outil d'investigation de la force de l'esprit, le placebo a ete utilise tout au long de l'histoire de la medecine occidentale. Peut-il revenir aujourd'hui dans l'arsenal therapeutique ? L'ouvrage "e; De l'usage du placebo dans l'art de guerir "e; discute ces differentes facettes et, par quelques exemples surprenants, demontre la puissance du placebo. En clin d'oeil au lecteur, il est illustre avec humour. Jean-Louis Vanherweghem est ne a Cuesmes, en Belgique, en 1942. Docteur en medecine, specialiste en medecine interne et en nephrologie, il s'est fait connaitre par la decouverte d'une nouvelle maladie renale liee a la toxicite de plantes medicinales chinoises. A l'Universite libre de Bruxelles, il a enseigne la nephrologie et l'epistemologie des differentes formes de l'art de guerir, a dirige le service de nephrologie de l'hopital Erasme et a ete doyen de la faculte de medecine et recteur de l'universite. Il est membre titulaire de l'Academie Royale de Medecine de Belgique.
Illusion partagée, mensonge qui guérit, étalon-or de la médecine factuelle, outil d’investigation de la force de l’esprit, le placebo a été utilisé tout au long de l’histoire de la médecine occidentale. Peut-il revenir aujourd’hui dans l’arsenal thérapeutique ? L’ouvrage “ De l’usage du placebo dans l’art de guérir ” discute ces différentes facettes et, par quelques exemples surprenants, démontre la puissance du placebo. En clin d’oeil au lecteur, il est illustré avec humour. Jean-Louis Vanherweghem est né à Cuesmes, en Belgique, en 1942. Docteur en médecine, spécialiste en médecine interne et en néphrologie, il s’est fait connaître par la découverte d’une nouvelle maladie rénale liée à la toxicité de plantes médicinales chinoises. A l’Université libre de Bruxelles, il a enseigné la néphrologie et l’épistémologie des différentes formes de l’art de guérir, a dirigé le service de néphrologie de l’hôpital Erasme et a été doyen de la faculté de médecine et recteur de l’université. Il est membre titulaire de l’Académie Royale de Médecine de Belgique.